La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Qu’est-ce qu’un conseiller en investissements financiers (CIF) ?

Un CIF est une personne qui exerce à titre de profession habituelle les activités de conseil suivantes :

– le conseil en investissement portant sur des instruments financiers (actions, obligations, parts de fonds commun de placement, etc.),
– le conseil portant sur la fourniture de services d’investissement (par exemple un conseil sur l’opportunité de faire appel à une société de gestion de portefeuille),
– le conseil portant sur la réalisation d’opérations sur biens divers (oeuvres d’art, panneaux solaires, etc., sous certaines conditions uniquement).

Les CIF sont immatriculés sur le registre national des intermédiaires. Ils doivent en outre adhérer à une association professionnelle agréée par l’AMF et avoir souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle.

 

Quelles sont les obligations du CIF envers son client ?

Un CIF doit agir de manière honnête, loyale et professionnelle pour servir au mieux vos intérêts.

À ce titre, il doit respecter les obligations suivantes tout au long de votre relation.

Se présenter à son client et l’informer sur son statut

Lors de l’entrée en relation, le CIF doit vous remettre un document comportant notamment les renseignements suivants :

– son statut de CIF et son numéro d’immatriculation au registre de l’ORIAS (Registre unique des intermédiaires en assurance banque et finance),
– l’identité de l’association professionnelle à laquelle il adhère,
– le cas échéant, sa qualité de démarcheur et l’identité du ou des mandants pour lesquels il exerce une activité de démarchage,
– le cas échéant, ses liens d’affaires avec un ou plusieurs établissements promoteurs de produits financiers.

Obtenir des informations de son client

Afin de vous conseiller, le CIF doit vous demander des informations sur :

– votre situation financière,
– vos connaissances et votre expérience en matière d’investissement,
– vos objectifs d’investissement spécialement, notamment, votre horizon d’investissement (court, moyen, long terme) et le degré de risque que vous acceptez de prendre.

=> Si vous ne communiquez pas ces informations, le CIF doit s’abstenir de vous fournir tout conseil en investissements financiers.

Remettre une lettre de mission à son client avant le conseil

Cette lettre comporte notamment des éléments relatifs à :

– la prestation fournie,
– l’information fournie au client,
– la rémunération du CIF.

Elle est rédigée en double exemplaire et signée par vous et le CIF.

Formaliser le conseil dans un rapport écrit

Ce rapport détaille et justifie les différentes propositions du CIF, leurs avantages et les risques qu’elles comportent, compte tenu de votre situation financière, de votre expérience en matière financière et de votre objectif.

Établir une convention en cas de réception et transmission d’ordres portant sur des parts ou actions d’organismes de placement collectif

Cette convention, établie avec le client, précise les droits et les obligations de chacun. Elle est conclue préalablement à la réception de votre ordre par le CIF.

 

Par qui et comment les CIF sont-ils contrôlés ?

Les CIF sont contrôlés par les associations professionnelles auxquelles ils adhèrent et par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Le contrôle par les associations professionnelles

Un premier niveau de contrôle des CIF est effectué par les associations professionnelles de CIF.

Ces associations :

– vérifient que les CIF remplissent les conditions d’accès à la profession avant de leur attribuer un numéro d’enregistrement,
– actualisent les connaissances des CIF notamment au travers de l’organisation de formations,
– contrôlent le respect par les CIF des règles, notamment de bonne conduite,
– sanctionnent le non-respect de ces règles jusqu’à l’exclusion du CIF.

Le contrôle par l’Autorité des marchés financiers

L’AMF intervient sur trois points :

– la délivrance de l’agrément des associations professionnelles,
– l’approbation des codes de bonne conduite élaborés par les associations,
– le contrôle et la sanction éventuelle des CIF et des associations professionnelles en cas de manquement à leurs obligations.

 

Quelles informations pouvez-vous obtenir sur un CIF ?

Chaque CIF doit être immatriculé dans un registre tenu par l’ORIAS. Cette immatriculation est renouvelée chaque année.

Sur ce registre, pour chaque CIF, vous trouverez notamment :

– son nom et son prénom (le nom du dirigeant pour une personne morale),
– ses coordonnées,
– son numéro d’immatriculation,
– sa date d’inscription,
– son statut : personne physique ou personne morale,
– le numéro SIREN,
– l’association professionnelle à laquelle il adhère,
– le cas échéant, les autres statuts cumulés avec le statut CIF et soumis à l’immatriculation auprès de l’ORIAS (intermédiaire d’assurance, intermédiaire en opération de banque et en services de paiement).

 

Que faire en cas de litige avec un CIF ?

– Une première démarche est nécessaire auprès du CIF. L’association professionnelle dont il dépend peut utilement recevoir une copie de votre réclamation.
– Si cette démarche est infructueuse, vous pouvez adresser un courrier à l’adresse suivante :

Autorité des marchés financiers
La médiation
17, place de la Bourse
75082 Paris Cedex 02

– Des formulaires de saisine du médiateur sont également à votre disposition sur notre site internet www.amf-france.org.

 

Comment contacter l’AMF ?

 Une question sur la bourse et les produits financiers ?

• Des guides pratiques et des vidéos sont disponibles sur notre site internet : www.amf-france.org/rubrique Epargne Info Service

• L’équipe « AMF Épargne Info Service » vous répond du lundi au vendredi de 9 h à 17 h au +33 (0)1 53 45 62 00.*

• Vous pouvez également adresser un courriel via le formulaire de contact disponible sur notre site internet.

• Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

Facebook AMF Épargne Info Service

YouTube Autorité des marchés financiers

Autorité des marchés financiers

17, place de la Bourse – 75082 Paris Cedex 02 – France

Tél. : 01 53 45 60 00 – Fax : 01 53 45 61 00

Site internet www.amf-france.org

N° ISBN : 979-10-91964-03-6 – Octobre 2014 – Conception et réalisation :  avantgarde